Skip to main content

Simulez votre crédit en ligne

Choisissez le montant
2501 €
15001 €
100000 €
Choisissez la durée
24 mois
48 mois
(360.66 €)
84 mois
Description du crédit : Ce taux est à titre informatif et ne constitue en aucun cas une offre. Sous réserve d'acceptation du dossier par l'organisme bancaire. Le taux de 7.45 % est appliqué si le ratio charges / revenus professionnels ne dépasse pas 30 %. Les revenus de pension alimentaire et allocations familiales n’entrent pas dans le calcul, les revenus locatifs sont pris en compte à hauteur de 80 %. Les charges correspondent au loyer ou à la mensualités du prêt hypothécaire avec un minimum de 320 € ainsi que les mensualités des autres crédits en cours. Si ce ratio n’est pas respecté, le taux appliqué pour le dossier de crédit sera de 9.99 %.

Votre mensualité 360.66 €

But du crédit : Crédit personnel
  • Montant à emprunter : 15001 €
  • Durée choisie : 48 mois
  • Taux Annuel Effectif Global : 7.45%
  • Taux débiteur actuariel fixe : 7.45%
  • Total des intérêts : 2310.68 €
  • Total à payer : 17311.68 €
  • Mensualité : 360.66 €
Créditpolis, le spécialiste du prêt personnel en Belgique

Les questions liées au divorce  :

  • Dois-je garder la maison familiale et assumer tout seul les mensualités ? 
  • En suis-je vraiment capable ? 
  • Faut-il payer une partie à l'autre afin de lui rendre sa part ? 
  • Dois-je plutôt racheter le ou les crédits hypothécaires en cours ? 
  • N’est-il pas préférable de vendre le ou les biens immobiliers acquis ensemble ?

Voilà autant de questions qu’on se pose et auxquelles Créditpolis peut apporter des réponses. Le plus souvent, l’un des deux conjoints souhaite garder la maison et il doit alors reprendre le crédit en cours tout en payant généralement « sa » partie à l'ex-conjoint. Cette partie que vous devrez verser à votre ex-conjoint pour lui laisser sa part s’appelle une soulte et elle peut être très difficile à supporter sans financement.

Que faut-il faire en cas de divorce ou de séparation ?

Tout d’abord vous pouvez vous éviter les longues discutions sur la valeur du bien en mandatant un expert indépendant qui estimera à sa juste valeur le bâtiment. Si lors du divorce ou de la séparation un crédit hypothécaire est encore en cours, des solutions existent pour refinancer cette dette afin que l'un ou l'autre puisse garder le bien. Comme ça on évite une vente douloureuse qui viendrait rendre la situation encore plus difficile!

La solution prêt divorce

Une fois de plus, Créditpolis a une solution dans l'éventail de ses formules de crédit qui vous permettra de reprendre l'entièreté de la dette, de couvrir les frais de notaire liés à une telle opération et de financer une éventuelle soulte. Ainsi, vous pouvez conserver le patrimoine que vous avez souffert pour acquérir jusqu'à présent et recommencer une nouvelle vie, même sans fonds propres !

NOS PARTENAIRES

RGF Groupe - Créditpolis

CBFA 47398 AB

Besoin d’aide ?

Entrez votre numéro de téléphone, un collaborateur vous rappellera dans les plus brefs délais.

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent.

John joe

Autorité de surveillance SPF Economie

http://www.economie.fgov.be

John joe

Nos conseillers sont certifiés par la Febelfin Academy

http://www.febelfin-academy.be

John joe

Le Groupe RGF est agréé par la FSMA

http://www.fsma.be