De plus en plus de crédits défaillants en juin 2016

La Centrale des crédits aux particuliers de la Banque nationale rapporte que le nombre d’emprunteurs ayant souscrit à un crédit non régularisé est en croissance au mois de juin 2016 par rapport à la même période l’année passée.


News

Crédits défaillants en juin 2016363.675 Belges avaient un contrat défaillant non régularisé au mois de juin 2016, soit une augmentation de 3,3% par rapport au mois de juin 2015 (351.932 contrats défaillants). Le pourcentage global d’emprunteurs défaillants passe ainsi de 5,7% à 5,8% sur un an.

Si le nombre de Belges ayant un contrat défaillant non régularisé en juin 2016 est en hausse par rapport à l’année dernière, il est en baisse par rapport aux deux derniers mois écoulés. En effet, ils étaient 367.709 en avril 2016, 366.422 en mai 2016 et ils sont 363.675 en juin 2016.

Tous les crédits ne suivent pas la même tendance

Si le total des crédits défaillants est en hausse par rapport à il y a douze mois, tous les types de crédits ne suivent pas la même tendance. En effet, les crédits hypothécaires défaillants sont en baisse de 2,7% par rapport à juin 2015 (passant de 34.114 à 33.193 unités) alors que les crédits à la consommation défaillants (prêt personnel, vente à tempérament et autres crédits-bail) sont en hausse de 4,2% (passant de 494.285 à 515.115 unités).

Le montant moyen des crédits défaillants en baisse

Toujours d'après les chiffres de la Centrale des crédits aux particuliers, le montant moyen des crédits défaillants est globalement en baisse puisqu'il passe de 5.942€ à 5.729€ (soit -3,6%).

Cependant, l'évolution n'est, à nouveau, pas identique pour les crédits hypothécaires et les crédits à la consommation. Le montant moyen des crédits immobiliers défaillants augmente en effet de 4,6% (de 39.697€ à 41.541€) alors que celui des crédits à la consommation baisse de 5,3% (de 3.612€ à 3.421€).