Attention aux fausses offres de crédit qui se répandent sur internet

Depuis quelques semaines, on remarque de plus en plus d'offres de crédit provenant d'organismes non agréés sur les réseaux sociaux, les blogs et les forums. Attention toutefois à ne pas marcher dans la combine car une fois les frais de dossier versés, vous risquez de ne plus avoir de nouvelles.


News

Arnaques aux crédits sur internetVous êtes à la recherche d'un crédit et vous avez récemment remarqué des offres intéressantes sur les forums, sur Facebook ou sur certains blogs ? Prenez garde et ne vous laissez pas piéger par certaines propositions qui renvoient à des sites d'apparence sérieuse.

Cela fait de nombreuses années que des arnaques au crédit existent sur Facebook et sur les forums, mais depuis quelques semaines elles passent également par des sites d'apparence respectable et font de nombreuses victimes. Le magazine 60 millions de consommateurs s'est d'ailleurs intéressé au sujet dans son édition du mois de février 2016.

Des arnaques au crédit toujours plus insidieuses

Si les consommateurs semblent aujourd'hui immunisés contre les tentatives d'arnaques via des commentaires sur Facebook, un nouveau type de supercherie voit le jour depuis quelques mois. Le principe est simple : un site internet d'apparence sérieuse propose des crédits pour un montant élevé, un faible taux d'intérêt (2%), une durée de remboursement assez longue, des conditions d'obtention quasi inexistantes et un délai de versement rapide. Tout pour attirer les consommateurs à la recherche d'un crédit rapide à taux intéressant.

Ne versez pas de frais de gestion directement

En général, un simple courriel suffit aux fraudeurs pour envoyer une proposition et il ne leur faut pas beaucoup plus de temps pour vous demander de verser des frais administratifs de plusieurs centaines d'euros (à verser par virement ou par mandat cash international). Evidemment, une fois le solde des frais administratifs versé, vous n'avez plus de nouvelles de ce contact.

Les autorités françaises ont déjà repéré un certain nombre de sites frauduleux qui utilisent des adresses mails et des noms de domaine rassurants. L'ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) a ainsi identifié un certain nombre de sites ne disposant pas de l'agrément obligatoire pour les entreprises. Vous pouvez les retrouver ici :