Les crédits hypothécaires en hausse grâce aux crédits travaux et rénovation

L'Union Professionnelle du Crédit (UPC) a dévoilé les chiffres du crédit hypothécaire pour l'année 2015. Au total, 241.000 contrats de crédit ont été contractés (+4%) pour un montant total de 26 milliards d'euros (+1,5%). La hausse a essentiellement été soutenue par les crédits rénovation.


News

L'année 2015 à peine terminée, l'heure est aux bilans pour l'Union Professionnelle du Crédit (UPC). Verdict : les contrats de crédit hypothécaires finalisés sont en hausse en 2015 avec 241.000 contrats (+4%) tout comme leur montant total : 26 milliards d'euros (+1,5%).

Après avoir enregistré des résultats exceptionnellement élevés en 2014, le marché du crédit hypothécaire belge a continué sur sa lancée et a encore atteint des sommets en 2015. Sans compter les refinancements (dont on sait qu'ils ont été exceptionnellement élevés en 2015), le nombre de contrats hypothécaires conclus en 2015 a atteint 241.000 unités (+4%). 

Le nombre de demandes de crédit a également progressé de 4% pour atteindre le total de 340.000 demandes, ce qui signifie qu'environ 100.000 demandes n'ont pas été satisfaites.

Une hausse soutenue par les rénovations 

Pour l'Union Professionnelle du Crédit, la hausse des crédits hypothécaires contractés s'explique avant tout pour les faibles taux d'intérêt, l'adaptation attention du bonus-logement en Wallonie et à Bruxelles et les modifications annoncées concernant la TVA appliquée pour les travaux de rénovation (la TVA à 6% concernera les bâtiments de plus de 10 ans, au lieu de 5 ans précédemment).

L'UPC signale ainsi que les crédits réalisés dans un but de rénovation ont augmenté (+21%) tout comme ceux contractés pour l'achat avec transformation et pour des travaux divers (garage, terrain constructible, etc.).

Par contre, les crédits pour l'achat d'un logement ont baissé de -4% (-4.600) et ceux pour l'achat d'une construction neuve de 16% (-4.750).

On remarque donc que si le Belge continue d'emprunter, c'est avant tout pour améliorer la qualité de son logement plutôt que pour investir dans une nouvelle construction.

Quelques statistiques supplémentaire sur le crédit hypothécaire en 2015 :

  • Le nombre de refinancements externes a progressé de près de 150% par rapport à 2014
  • 9 emprunteurs sur 10 ont opté pour un taux d'intérêt fixe ou un taux d'intérêt variable assorti d'une période de fixité initiale d'au moins 10 ans
  • Le montant moyen d'un crédit pour la construction d'un logement fluctue autour de 150.000 euros (soit 10.000 euros de plus en deux ans)
  • Le montant moyen d'un crédit pour l'achat d'un logement se situe aux alentours de 145.000 euros (également en progression)
  • Le montant moyen d'un crédit pour l'achat et la rénovation d'un bâtiment a également grimpé pour tourner autour de 163.000 euros