Crédit à la consommation: l'embellie se confirme!

Après des hausses successives en juin et en juillet, la croissance du crédit à la consommation s'est confirmée au cours du mois d'août en France. L'Association française des Sociétés Financières (ASF) a dévoilé des chiffres positifs pour le mois d'août 2015.


News

Pour le sixième mois consécutif, le crédit à la consommation est en croissance en France avec une progression de 9,7% en août 2015 par rapport à la même période l'année dernière. L'Association française des Sociétés Financières affirme également qu'il s'agit d'une hausse de 10,4% en moyenne sur les trois derniers mois. Encourageant.

Au cours du mois d'août 2015, 2,5 milliards de crédits à la consommation ont été accordé et, pour la première fois depuis longtemps, aucun secteur n'affiche de baisse. 

Sur les 8 premiers mois de l'année 2015, l'activité du secteur affiche une croissance de 4,9%. Une bonne nouvelle qui doit tout de même être relativisée puisque la production cumulée des douze derniers mois restent inférieure de 20,2% par rapport au pic le plus haut atteint au cours du mois de septembre 2008.

Les évolutions du crédit à la consommation en détails

L'orientation favorable du crédit à la consommation s'explique avant tout par la hausse du nombre de financements de voitures neuves sous la forme de location avec option d'achat (LOA) avec une croissance de +58% par rapport au même mois de l'année précédente. 

De manière plus générale, les financements de véhicules neufs ont augmenté de 29,4% par rapport à août 2014.

Les prêts personnels sont également en augmentation puisqu'ils ont connu une croissance de 9,2% par rapport au mois d'août 2014 ainsi que de 10,6% en moyenne sur les trois derniers mois.

A côté des prêts personnels et des prêts auto, les financements de biens d'équipement du foyer (électroménager, mobilier, équipement multimédia, etc.) ont progressé de 4,2% par rapport à la même période de l'année dernière.

Enfin, pour la première fois de l'année, le crédit renouvelable a également progressé de 2,7% en variation annuelle.