Les crédits aux ménages et aux entreprises progressent dans la zone euro

La BCE (Banque centrale européenne) a annoncé que les crédits accordés aux entreprises et aux ménages de la zone euro avaient progressé de 1% au mois de juillet 2015 par rapport à la même période l'année dernière. Il s'agit d'une nette accélération par rapport au mois de juin.


News

Cela fait de nombreux mois que le redressement du crédit en zone euro est attendu par la Banque centrale européenne car cette faiblesse de l'activité du crédit a, pendant longtemps, été ciblée comme facteur clé de frein à la croissance dans l'union monétaire.

La semaine dernière, la BCE a annoncé que les crédits accordés aux ménages et aux entreprises avaient progressé de 1% sur un an au mois de juillet. Il s'agit d'une nette accélération par rapport au mois précédent. 

Les prêts aux particuliers en hausse

Au mois de juillet 2015, les prêts aux particuliers ont ainsi augmenté de 1,3% sur un an (après une hausse de 1,2% sur un an au mois de juin). Dans le détail, ce sont surtout les crédits à la consommation (notamment les prêts personnels) qui ont engendré cette croissance avec une hausse de 1,9% sur un an (après +1,8% en juin). Les crédits hypothécaires, eux, ont crû de 1,6% en juillet, soit une stabilisation par rapport un mois de juin.

A côté des prêts aux particuliers, les crédits aux entreprises non financières ont retrouvé des couleurs puisqu'ils sont repassés en positif (+0,4%) après une baisse de 0,1% en juin et de 0,2% en mai.

Le crédit au secteur privé en hausse

Corrigés de certaines opérations strictement financières et non destinées aux ménages et entreprises, les crédits relatifs au secteur privé ont connu une hausse de 1,5% au mois de juillet 2015. Il s'agit d'une progression non-négligeable par rapport aux mois précédents puisque la hausse se situait à +0,9% en juin et à +1% en mai.

Enfin, la croissance de la masse monétaire M3 (un indicateur de l'inflation dans la région) a également progressé avec une évolution de +5,3% en juillet (contre 4,9% en juin).