Etude: Le crédit à la consommation en Europe en 2014

Crédit Agricole Consumer Finance (CACF) a publié la huitième édition de son "Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe". On y découvre une stabilisation du marché du crédit après cinq années de recul.


News

Chaque année, Credit Agricole Consumer Finance (CACF) publie un panorama du crédit à la consommation en Europe. La huitième édition de ce panorama démontre une stabilisation du marché après cinq années de recul. L'encours total s'élevait à 1.069 milliards d'euros fin 2014, soit une légère baisse sur l'année (-0,3%).

Si l'encours total des crédits à la consommation (au sein desquels on trouve le prêt personnel) des consommateurs européens a baissé de près de 100 millions d'euros depuis le début de la crise économique et financière (en 2008), la huitième édition de ce panorama fait remarquer que cet encours s'est presque stabilisé entre 2013 et 2014 avec une baisse légère (-0,3%). A titre de comparaison, les variations sur un an n'avaient jamais été inférieures à -0,6% depuis 2008 (voir graphique ci-contre).

Crédit à la consommation en Europe: Trois groupes de pays se distinguent

Dans son rapport, la CACF fait remarquer que trois groupes de pays émergent lorsqu'on analyse l'encours par habitant et le ratio encours de crédit à la consommation/consommation finale des ménages: 

  • Les pays du nord de l'Europe tels que le Royaume-Uni, l'Irlande, la Norvège, le Danemark et la Suède accompagnés par l'Allemagne au sein desquels les encours sont les plus élevés de l'Union européenne (plus de 2.500 euros).
  • Les pays d'Europe centrale et orientale où l'encours par habitant est le plus faible (moins de 1.000 euros).
  • Les pays d'Europe continentale (France, Belgique, Pays-Bas, Autriche) et d'Europe du Sud (Espagne, Italie, Grèce, Portugal) au sein desquels les encours se situent entre 1.000 euros et 2.500 euros.

Le crédit à la consommation en 2014

Au cours de l'année écoulée, plus de la moitié (16 sur 28) des pays européens ont connu une baisse de leur encours de crédit à la consommation. C'est aux Pays-Bas que la baisse est la plus marquée avec une chute de 17% des encours alors que la hausse la plus forte est signalée au Luxembourg (+16%). En France et en Belgique, les encours sont respectivement en hausse de 1% et de 2%.