Le Belge contracte un crédit de 153.000€ pour acheter sa maison

Le marché du crédit hypothécaire belge se porte bien, c'est en tout cas ce qu'indiquent les chiffres du troisième trimestre de 2016. En effet, le montant moyen emprunté, le nombre de demandes, tout comme le nombre d'octrois sont, selon l'Union professionnelle du crédit, en nette hausse.


News

Le Belge contracte un crédit de 153.000€ pour acheter sa maisonLe troisième trimestre de l'année 2016 est désormais clôturé, l'heure pour l'Union professionnelle du crédit (UPC), de dévoiler le bilan de santé du secteur du crédit hypothécaire. Positif? Néfatif? Il semblerait que le célèbre adage affirmant la présence d'une brique dans le ventre du Belge disait vrai! Analysons ces chiffres. 

Le crédit hypothécaire au beau fixe

8 milliards d'euros, c'est le montant total emprunté par les Belges au cours des mois de juillet, aout et septembre en vue d'acheter, construire ou rénover une habitation. Ce chiffre vertigineux représente une hausse de 10,6% comparativement à la même période l'année précédente. Au total, 70.000 contrats ont été conclus durant ce troisième trimestre, soit une augmentation de 5,1%. La demande a également augmenté de 17%.

Le Belge semble moins enclin à rénover son habitation qu'auparavant puisque les crédits contractés en ce sens ont diminué de 2,3% par rapport à 2015. En revanche, les crédits hypothécaires en vue d'une construction ont, eux, augmentés de 7,8%! Une hausse de 5,9% est également appliquée aux crédits contractés dans le but d'acheter contre 5,6% dont l'intention est d'acheter un bien et de le rénover. 

L'Union professionnelle du crédit nous informe également d'une augmentation du montant moyen emprunté pour l'achat d'un logement: +4%. De 142.707€ en 2015, ce dernier est passé à 153.059€. 

Le crédit hypothécaire au beau fixe

Et Ivo Van Buclk, secrétaire générale de l'UPC, de compléter: "Les taux d‘intérêt historiquement bas soutiennent la hausse de la demande en faveur du crédit hypothécaire. Dans le contexte d’un montant moyen emprunté à la hausse, les prêteurs continuent à privilégier un octroi de crédit raisonnable, tenant compte plus que jamais de la capacité de remboursement. Sous cet angle, 9 emprunteurs sur 10 optent également pour un taux d’intéret fixe, privilégiant donc la sécurité en ce qui concerne le montant du remboursement. 

Vous êtes, vous aussi, tenté par l'achat, la rénovation ou la construction d'une habitation? Simulez votre crédit hypothécaire sans plus attendre!