Etude: Les Belges remboursent généralement leur crédit à temps

Un récent sondage mené par Intrum Justitia auprès d'un millier de consommateurs belges révèle que nous sommes généralement des bons payeurs. Même si un Belge sur deux s'est déjà retrouvé dans l'incapacité de payer ses dettes...


News

Dans le courant du mois de novembre 2016, Intrum Justitia a publié les résultats d'un sondage réalisé auprès de plus de 1.000 consommateurs belges afin de comprendre leur comportement en matière d'achat, de paiement et de remboursement. Conclusion: les Belges remboursent généralement bien leur crédit, et quand ce n'est pas le cas, il s'agit davantage  de dettes de la vie courante plutôt que de crédit hypothécaire.

Institution spécialisée dans les services de gestion de créances et dans le recouvrement, Intrum Justitia fait plusieurs constats à la lecture des résultats du sondage.

Premièrement: les crédits sont souvent fustigés à tort puisque, quand on analyse les chiffres, on remarque que seul 5% des ménages qui ont un crédit ont également des défauts de paiement. Et cette analyse vaut aussi bien pour les crédits que pour les autres dettes de la vie courante.

Autre élément qui ressort de cette étude: le Belge paie en prioriété son loyer et son crédit hypothécaire. A l'inverse, il prend son temps pour règler les dépenses scolaires, les gardes d'enfants ou encore les dettes privées.

Le crédit: peu en cause dans les cas de surendettement

Contrairement à l'idée généralement reçue, on remarque que, lorsque le Belge n'est pas bon payeur, le crédit n'en est généralement pas la cause. Plutôt que de crédits, les surendettements proviennent souvent de loyers impayés, de factures d'énergie ou de télécommunication, etc.

Toujours d'après cette étude, les personnes en situation de surendettement voient arriver les difficultés puisqu'elles sont plus de 80% à estimer contrôler leur situation financière... Faudrait-il dès lors éduquer les enfants à la gestion financière? La question est posée.