Crédits aux entreprises: des chiffres en hausse malgré la crise

Nous aurions pu imaginer les banques moins enclines à encourager les entrepreneurs dans le contexte économique peu favorable dans lequel nous évoluons actuellement. Selon Febelfin, il n'en est pourtant rien. Faisons le point sur les crédits accordés aux entreprises en 2016.


News

Les crédits aux entreprises en hausse Le dernier baromètre trimestriel des crédits aux entreprises réalisé par Febelfin nous apprend que l'encours de ces dernières s'élevait en juin 2016 à un montant total de 137 milliards d'euros, ce qui représente une hausse de 3,8% comparativement à l'année dernière.  

Si le mois de juin ne comptabilisait logiquement que 2 milliards en raison de l'arrivée à échéance des prêts à court terme accordés précédemment, les mois d'avril et de mai 2016 ont, quant à eux, atteint un nouveau record de 139 milliards d'euros! 

À titre de comparaison, le même trimestre en 2012 n'affichait "que" 127 milliards contre 128,6 en 2014 et 132 milliards l'année dernière. 

Michel Vermaerke, administrateur délégué de la fédération des institutions de crédits (Febelfin), constate que les entreprises "demandent et obtiennent davantage de crédits" qu'auparavant, soulignant, qu'au cours du deuxième trimestre de 2016, "très peu de demandes de crédit ont été refusées".  

Le degré de refus de crédit a d'ailleurs atteint son niveau le plus bas par rapport aux années précédentes, ce qui, selon Febelfin, "donne à penser que les entrepreneurs continuent à bien préparer leurs dossiers de crédit, ce qui permet aussi aux banques de se montrer flexibles dans l'octroi de crédits".

Le faible taux d'intérêt n'est sans doute pas étranger à la hausse constatée. Selon la Banque nationale de Belgique (BNB), le taux moyen d'un nouveau crédit d'exploitation est tombé en juin 2016 à 1,70%.

Vous désirez un renseignement sur un crédit particulier? N'hésitez pas à nous contacter!